Lundi 18 Septembre 2017

Quel téléphone utilisent les chefs d’États du monde?

31.03.2014 per · Laisser un commentaire 

Pourquoi Barack Obama a insisté à garder son téléphone BlackBerry, qui écoute Angela Merkel et est-il vraiment possible que Vladimir Poutine n’utilise pas de téléphone?

La sécurité des dirigeants du monde, ne signifie pas seulement avoir un mot de passe pour déverrouiller le téléphone, mais aussi la protection des hackers amateurs et professionnels et, surtout, des agences d’espionnage.

L’espionnage du téléphone mobile d’un chef d’état est le plus grand échec de son agence de sécurité nationale. Jusqu’à présent, le BlackBerry était le téléphone préféré des agences de sécurité, mais de grands fabricants mondiaux de smartphones, Apple et Samsung, sont maintenant une menace pour ses clients.

Barack Obama

obama_portable

Le président américain est connu pour sa fidélité à la marque canadienne. Il a refusé de changer son portable, mais récemment il y a des rumeurs qui disent qu’Obama soit prêt à passer sur une autre marque de portable.

Angela Merkel

merkel-portable

Le mobile d’Angela Merkel est devenu le téléphone le plus célèbre dans le monde, en octobre dernier, quand il a été découvert que la NSA avait surveillé les appels de la chancelière. Mais elle a au moins deux téléphones qu’elle utilise régulièrement: l’un qui aurait été surveillé par la NSA, le Nokia 6260 Slide, qui aurait été utilisée pour les questions du parti seulement. Pour les affaires de l’État, Merkel utilise un BlackBerry Z10, équipé d’une puce de chiffrement par Secusmart.

François Hollande

Francois Hollande on his phone

Le chef d’État français est inséparable de son iPhone 5, selon les rumeurs. Apparemment, il est en contact constant via des messages texte avec son amie Julie Gayet. Mais l’iPhone présidentiel est censé être pour un usage personnel seulement.

En fait, le gouvernement français conseille aux ministres d’adopter de longs mots de passe, qui devraient être changés tous les six mois, et de ne jamais laisser leur téléphone sans surveillance, en particulier lorsqu’ils voyagent à l’étranger, et jamais, jamais, d’utiliser un smartphone pour transmettre des informations sensibles, y compris dans un message texte.

Vladimir Poutine

Vladimir Putin looks at a mobile

Le président russe n’utilise pas de téléphone, contrairement à son premier ministre, Dmitri Medvedev, qui est connu pour son amour des produits Apple et qui est devenu l’un des premiers propriétaires d’un iPhone 4 quand Steve Jobs lui a donné le téléphone encore inédits en Silicon Valley. En 2006, Poutine aurait dit qu’il avait de nombreux téléphones mobiles, mais qu’il ne les utilisait pas parce qu’il n’a pas eu le temps et préfère utiliser d’autres méthodes de communication. Mais en 2010, le président a dit qu’il n’avait pas de téléphone du tout: “Si j’avais un téléphone portable, il sonnerait tout le temps.”

Matteo Renzi

 renzi-apple

Le premier ministre italien, Matteo Renzi, est plus qu’un simple utilisateur d’iPhone – il est un passionné d’Apple et a pris un selfie à côté du panneau à l’entrée du siège de l’entreprise. Quand Steve Jobs est mort, Renzi a écrit un hommage sur sa page Facebook, l’appelant «Léonard de Vinci de notre époque».

Les commentaires sont fermés.